Canadians for language fairness satisfait du contenu anglophone au Festival franco-ontarien

Ottawa, 19 juin 2016

Le groupe francophobe « Canadians for language fairness » estime que les efforts des organisateurs pour assurer une présence anglophone lors du dernier Festival franco-ontarien sont satisfaisants.

« This used to be an all french event, which is unacceptable in a city that’s mostly english. I’m glad to see they’ve come to their senses and added some english content! » a déclaré Beth Trudeau, représentante du groupe.

« Almost every artist that went on stage had some english content! Even when that Gregory dude promised a 100% french show, he included english songs! We weren’t even asking for that much! It was great for us! » a-t-elle continué en cachant difficilement sa joie.

De son côté, un des membres du Groupe Simoncic, qui organise le festival nous indiquait, sous le couvert de l’anonymat que c’est une excellente façon d’aller chercher les francophiles que de forcer les artistes à chanter en anglais! « Les familles francophones n’existent pratiquement plus, il n’y a que des familles exogames et donc il faut avoir du contenu anglophone pour les attirer. Comme le membre anglophone d’une famille est souvent le membre dominant qui prend les décisions, il doit être rassuré qu’il y aura de l’anglais au Festival franco. »

Beth Trudeau, qui courait après notre journaliste pour ajouter des commentaires, a tenu à envoyer ce message « Now that we’ve proven that you can have english at your Franco thingy, you’ve proven that you don’t need fully french services at the city. »

Le CA du franco réagit

Le conseil d’administration du Franco admet être un peu dépasser par la situation. « Nous, notre job, c’est d’être dans l’aire des amis pis de jaser… on n’écoute pas vraiment les spectacles. » nous a déclaré la présidente du CA. « Mais avouez qu’un hommage à Prince au Franco, vous n’aviez pas vu ça venir! Vive Lulu Hughes!!! » as-t-elle crié avant de se sauver avec une des 40 caisses de bandanas souvenir non vendus.

Glenn O’Farell, chef de la direction de TFO a envoyé un message pour féliciter le Festival Franco-ontarien de son ouverture à la riche culture anglophone. »Si on veut attirer les francophones, il faut qu’il y ait du contenu anglophone, c’est la nouvelle vision de TFO et je suis content que cette vision soit partagée par le plus gros festival francophone en Ontario »

 

Publicités

2 réflexions sur “Canadians for language fairness satisfait du contenu anglophone au Festival franco-ontarien

  1. C’est typiquement du nivellage vers le bas i.e. la voie de la tiédeur vis -à vis la francophonie ontarienne deviendrait la norme où on tolère tout !?? Un hommage à Prince, pas grave: ne pas interpréter comme le feu vert ouvert à la nonchalance culturelle franco- ontarienne. Le vigilance, on connaît ?

    J'aime

  2. Allons donc!? Que l’ on présente une chanson en hommage à Prince ne signifie en rien que l’ on doive niveller vers le bas et nuire au cachet francophone du Franco. La tiédeur à l’endroit du français en Ontario est déjà trop répandue. La vigilance, on connaît !?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s