Lion abattu au zoo Papanack – Le Beantown Ranch achète la viande de l’animal

La mort de Zeus, le lion africain du zoo Papanack a fait coulé beaucoup d’encre depuis la semaine dernière. Le lion a été abattu à bout portant par des membres de la milice urbaine de Wendover. La fureur entourant l’événement ne semble pas vouloir s’estomper dans l’Est-Ontarien. Profitant ainsi de l’intérêt médiatique suscitée par la récente manifestation et la pétition demandant la fermeture du zoo Papanack, Guy Desjardins de Beantown Ranch a annoncé cette semaine avoir acheté la viande du défunt lion pour offrir des boulettes de lion royales à tous les couples qui utiliseront son établissement pour célébrer un mariage cette année.

«On accueille quand même presque 85 mariages par année, alors ça donne 170 boulettes de viande de lion. Avez-vous déjà vu ça un lion? Même déprimé comme celui-là était avant sa belle mort, y’avait assez de viande pour en faire le double! » a renchéri M. Desjardins alors qu’il supervisait le travail de ses enfants dans la cabane à sucre mal isolée du ranch.

 

De son côté, Kerri Bayford du zoo de Papanack  nous a confié qu’elle avait presqu’eu peur que le fait qu’un de leur lion soit abattu sans raison dans un contexte nébuleux nuise à l’entreprise. Mais en regardant d’un air désintéressé les images de la plus récente manifestation, elle a tenu à souligner : « Des manifs et des pétitions, ça fonctionnait bien dans le temps de nos grands-mères, mais de nos jours c’est des hashtags ou rien. On a tellement profité de Zeus de son vivant, on s’est dit qu’on pourrait très bien profiter de sa mort aussi. Ça sert à ça des animaux exotiques. On s’attend à une grosse saison l’été prochain! »

La présidente de la Chambre de commerce Prescott-Russell voit d’un bon oeil le nouveau partenariat entre les piliers économiques et touristiques du comté. « On accuse souvent le zoo de Papanack d’être déprimant et pas nécessaire tandis que plusieurs m’ont confié que le Beantown Ranch est trop loin pour qu’on puisse se saouler pour vrai lors d’un mariage. Excusez le jargon technique, mais c’est de la synergie comme ça qui va nous aider à reprendre le pas sur Rockland et son expansion économique démesurée.»

Quant au pelage de l’animal, la municipalité est présentement en appel d’offres pour trouver un taxidermiste avec de l’expérience de fauve. À court terme, le plan serait de faire voyager la carcasses dans les différents festivals de la région accompagné un “photobooth” avec un arrière plan festif et des accessoires rigolos pour toute la famille.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s