Des élèves franco-ontariens devront apprendre l’arabe

Le gouvernement Libéral de Justin Trudeau maintient le cap sur sa promesse d’accueillir 25 000 réfugiés syriens. Plus de 10 000 d’entre eux sont déjà arrivés en sol canadien.  Cet engagement continue cependant de faire couler beaucoup d’encre au pays.

Ce qui retient cependant l’attention aujourd’hui c’est l’annonce que le Premier ministre Justin Trudeau vient de faire en collaboration avec le gouvernement ontarien. Il a fait cette déclaration en posant en robe de chambre pour le prochain Chatelaine. Il a donc été décidé de cesser temporairement l’enseignement du français dans certaines écoles de la région de Toronto. Bien que le français soit toléré, l’arabe sera désormais la langue d’enseignement. Cette mesure vise à faciliter l’insertion des nouveaux arrivants dans la société canadienne.

***Ce paragraphe à été enlevé à la demande du Conseil Scolaire Viamonde***

Cette annonce est loin de faire l’unanimité au sein de la population franco-ontarienne de Toronto. Pour Monsieur Louis Parent, parent d’un élève touché, cette mesure affectera indéniablement le rendement scolaire de son fils « Mon fils massacre déjà le français, et voilà qu’il devra maintenant apprendre l’arabe pour réussir à l’école. Encore une fois, what’s going on! »

Du côté de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO), la directrice générale, Andrée Newell accueille cette décision avec indifférence. « Toutes les fois où j’ai mis les pieds dans une école francophone à Toronto, je n’ai jamais entendu un étudiant parler en français. Cette mesure ne changera donc pas grand chose. Mais c’est pour ça qu’il nous faut une université franco-ontarienne. »

Nous avons tenté d’obtenir une entrevue avec un représentant syndical des enseignants, Monsieur Pierre Léonard, mais ce dernier se faisait peu bavard. Il a tout de même pris le temps de crier « vive les Shawarmas! » avant de raccrocher.  Monsieur semble apprécier la gastronomie arabe.

Bien que la mesure annoncée touche seulement la région de Toronto pour le moment, le ministère de l’Éducation de l’Ontario ne ferme pas la porte à l’idée d’instaurer cette initiative dans d’autres écoles ontariennes. Un dossier que le Journal LeFroid suivra de près.

Publicités

6 réflexions sur “Des élèves franco-ontariens devront apprendre l’arabe

  1. Pingback: Impératif français | En Ontario, on cesse l’enseignement du français

  2. Pingback: Impératif français | Vive les shawarmas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s