Contact ontarois présente une programmation 100 % franco-ontarienne!

Pour la première fois depuis 35 ans, la programmation de Contact ontarois, le plus grand marché de spectacles à l’extérieur du Québec, mais à l’intérieur du Canada, offrira uniquement des vitrines aux artistes franco-ontariens.En effet, la quarantaine de vitrines, autant scolaires que grand public nous permettront de vraiment découvrir l’Ontario français.

« Ça n’a pas été facile, il n’y a pas tant d’artistes franco-ontariens que ça, pis ceux qui existent sont pas nécessairement tous bons. Pour assurer la qualité, il a fallu en ressusciter quelques-uns. Ça va sentir la boule à mites! », nous disait la directrice générale de Contact ontarois, Véronique Fortier.

Certains diffuseurs étaient ravis de cette décision. C’est le cas de Patrick Bourbonnais, directeur artistique du MIFO à Orléans. « C’est une occasion unique de voir plein d’artistes qu’on a jamais vus nulle part et qu’on ne verra plus jamais ailleurs », disait-il avec fierté.

Par contre, d’autres diffuseurs, moins chauds à l’idée de présenter uniquement des artistes de l’Ontario nous ont confié, sous le couvert de l’anonymat, que c’était peut-être une mauvaise idée. « Les artistes franco-ontariens, ça pogne pas chez nous. Déjà qu’on vend pas de billets parce qu’on est juste 8 francophones à Chatham; quand on met à l’affiche un artiste franco-ontarien, on en vend encore moins! »

Surprise chez les artistes!

Certains artistes ont vécu toute une surprise en apprenant qu’ils étaient en vitrine cette année. C’est le cas de Donald Poliquin. « Je savais même pas que je faisais encore de la musique! » s’est-il exclamé, « va falloir que je sorte mon cass de pouëlle!!! » Même son de cloche du côté du groupe Kif Kif : « Faut vraiment qu’ils soient mal pris pour nous ramener sur scène, ça n’a pas marché dans les années 90, je vois pas pourquoi ça marcherait en 2016! », nous racontait Dominique St-Pierre, membre du défunt groupe, un peu déçu d’être obligé de se taper des répétitions avec des gens dont il se souvient à peine.

Outre les artistes très bien connus qui font la renommée de l’Ontario français à l’international  comme Big ballade, Yaovi Hoyi et MCLEAN, les diffuseurs chevronnés pourront voir Le Père Garneau et les rats de swompe, un imitateur de Stef Paquette, un groupe hommage à l’imitateur de Stef Paquette, un trio jazz en hommage à la ferme de Jojo et finalement les retrouvailles de Robert Paquette et Chuck Labelle avec Tricia Foster comme arbitre entre les deux.

On reviendra aussi aux récitals de poésie avec Patrice Desbiens et Jean-Marc Dalpé et nous aurons droit à Robert Bellefeuille, Roch Castonguay et Vivianne Rochon qui tenteront de se souvenir des textes de la pièce Les murs de nos villages.

De son côté, Gabrielle Goulet reste optimiste : « J’attends encore un appel des organisateurs, ça devrait pas être ben long, ça commence dans 3 jours! » nous a-t-elle confié.

Contact ontarois se déroulera du 13 au 16 janvier prochain à Ottawa! Avis aux vrais intéressés et aux gens qui y vont juste pour la cause.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s