Des poissons québécois envahissent le lac Ontario

Kingston, 30 novembre 2015

Le ministère ontarien des Ressources naturelles confirme qu’il y a, depuis une semaine, une migration de poissons provenant du lac St-Louis en banlieue de Montréal vers le lac Ontario. Un porte-parole du ministère affirme que des centaines de milliers de poissons remontent le fleuve St-Laurent pour échapper aux eaux usées de la métropole québécoise.

Il semblerait que les eaux usées du lac Ontario soient moins nauséabondes que les eaux usées de la ville de Montréal. Certains poissons nous ont mentionné que les anglophones de l’Ontario et les Américains avait de bien meilleures eaux usées que les québecois francophones. « Ils l’ont tu l’affaire les Américains! » s’est écrié une carpe nouvellement arrivée dans les eaux ontariennes.

Les poissons nouvellement arrivés se heurtent cependant à des difficultés d’acclimatation. En effet, majoritairement francophones, ils vivent souvent des difficultés à communiquer avec leurs congénères anglophones. Heureusement des descendants de poissons apprivoisés par Étienne Brûlé ont suffisamment conservé de bribes de français pour servir d’interprètes. Ils contribueraient à apaiser les conflits potentiels.

Au ministère du Tourisme de l’Ontario, on se réjoui de cet afflux poissonnier parce qu’on prévoit une arrivée massive de pêcheurs québécois l’an prochain. L’AFO se réjouit elle aussi parce qu’elle est convaincue que ces grands sportifs, une fois qu’ils auront goûté aux charmes des endroits comme Brockville ou Morrisburg, villes où il y a tant à découvrir, voudront s’y établir. On prévoit même que des villages comme Cornwall et Kingston pourraient voir leur population francophone doubler.

Madeleine Meilleur, emportée par l’engouement créé par cette nouvelle, pense même faire ajouter à sa longue liste de titres celui de ministre des pêcheries, responsable des poissons francophones. Il reste à déterminer si ces poissons seront considérés comme des citoyens « franco-ontariens » par la province. Le lac Ontario pourrait enfin être reconnu comme une région désignée bilingue selon l’Office des affaires francophones.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s