Des enfants blessés lors d’un spectacle du groupe Improtéine

Mississauga, Ontario

Mardi dernier, alors que l’emblématique quatuor d’Improvisation s’offrait en spectacle au Camp Tournesol de Mississauga une altercation dans la salle a blessé 12 enfants et un adulte. La prestation a tourné au vinaigre alors qu’une jeune élève francophile a suggéré que l’un des improvisateurs utilise le twerk en guise de réponse durant une saynète de réprimande parentale.

C’est Vincent Poirier, improvisateur et père de famille, qui a reçu la suggestion avant d’exécuter quelques pas de cette danse plutôt lascive. Les rires des jeunes élèves de sept et huit ans n’était pas encore estompés qu’une sévère douleur au dos cloua M. Poirier au sol semant ainsi la pagaille dans le pavillon Croquignolle de la populaire colonie de vacances.

“Tout est arrivé très rapidement” nous explique Olivier Nadon, percussionniste vocal du groupe et philatéliste. “Vincent est tellement bon comédien, qu’on pensait qu’il jouait encore, on a donc improvisé autour de lui. Avec du recul, les larmes étaient un bon indicateur qu’il avait mal pour vrai.”

Devant sa douleur apparente et ses cris de détresses, certains membres du personnel ont tentés de s’approcher de la scène, mais ont trouvés une vive opposition de jeunes qui insistaient que la douleur de monsieur Poirier était improvisée et qu’il ne fallait pas interrompre le spectacle.

Certains témoins disent que c’est le groupe des Nénuphars qui ont ouvert les hostilités alors que le moniteur Gobelet aurait pilé sur le pied d’une jeune fille du groupe en tentant de s’approcher de la scène. Ces derniers auraient par la suite encerclés Gobelet avant de lui asséner plusieurs coups au bas du corps. Voyant leur moniteur disparaître, les Lucioles ont ensuite foncé à sa rescousse en utilisant les chaises pliantes en métal pour se frayer un chemin.

En tout, 12 enfants de sept et huit ans ont dû être traités pour écchymoses au visage ainsi que quelques cas de fractures de bras. Le moniteur Gobelet s’en sort toutefois moins bien avec le nez brisé et une fracture à la rotule gauche.
Quant à monsieur Poirier, un porte-parole nous indique qu’il se porte bien, qu’il est entouré de ses proches et qu’on peut voir poser des question à l’émission « Boum, c’est canon » qui joue pas mal n’importe quand à TFO..

Publicités

Une réflexion sur “Des enfants blessés lors d’un spectacle du groupe Improtéine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s